L’association

pépète lumière est une association loi 1901 basée en Bourgogne du Sud. (71)

Elle œuvre, depuis maintenant 9 ans, dans le domaine des musiques innovantes et de la création contemporaine, défendant des artistes interprètes de renommée  (Sophie Agnel, David Chiesa, Mathieu Werchowski, Sébastien Coste, Xavier Querel, Pierre Pilatte, Benat Achiary, Enzo Cormann, Fred Martin…). Elle a comme originalité de proposer des projets artistiques hors normes, et a choisi de se développer dans le monde rural du Sud Bourgogne, là où ces artistes s’expriment rarement.

Elle est portée par 2 passionnés: un artiste musicien diffusant son énergie et son charisme dans le monde entier, une administratrice de production, formée à la gestion des entreprises culturelles.

Leur but est simple et généreux : offrir à une population isolée des propositions artistiques de qualité, l’environnement naturel permettant à tous d’appréhender des œuvres contemporaines avec simplicité, redonnant confiance et ouvrant les esprits à de nouveaux horizons.

L’activité de l’association s’articule autour de 4 axes :

  • Un festival de créations « en mai, pépète lumière fait ce qu’il lui plaît » alliant musiques improvisées, poésie et arts plastiques,  attentif à offrir à un public non-initié une programmation innovante, exigeante et créative, à faire connaitre des artistes de renommée , excellant dans l’art de l’improvisation. (plus d’une quarantaine d’artistes sur 2 à 3 jours)
  • Des actions culturelles à caractère participatif dans le cadre scolaire et extrascolaire (workshops, stage, création collectives….)- de 7 jours à 6 mois selon le projet.

L’association pépète lumière réunit à ce jour plus de 85 adhérents et implique plus d’une trentaine de membres actifs au sein de l’organisation de son festival, « en mai, pépète lumière fait ce qu’il lui plaît ».

pépète lumière a pour objet d’aider l’art sous toutes ses formes et elle souhaite particulièrement que :

– l’art et la nature se rencontrent et se nourrissent l’un l’autre,

– l’improvisation soit reine et qu’elle trouve sa place naturellement,

– des artistes s’expérimentent entre eux, que les petits et grands enfants découvrent l’art de la façon la plus naturelle qui soit,

– les œuvres présentées trouvent leur propre dimension sur des sites appropriés,

– les habitants du coin regardent et entendent leur belle campagne autrement,

– les gens d’ailleurs viennent la rencontrer et repartent les sens à vifs…

et surtout qu’ils reviennent tellement ça leur a plu.